itneuro
itneuro





Assistant Ingénieur en neurobiologie


< Retour à la liste

  • Type d'offre : CDD
  • Ville : Montpellier (France)
  • Statut : Recrutement en cours
Date d'arrivée à l'ITMO : Jeudi 28 Avril 2022

Assistant Ingénieur en neurobiologie

Ville

Montpellier

Pays

France

Texte de l'offre

L'unité Mécanismes moléculaires de maladies neurodégénératives (MMDN) est un laboratoire interdisciplinaire dédié à la recherche sur la biologie du vieillissement et des maladies neurodégénératives, de la cellule à l'homme. Il est situé au sein de l'Université de Montpellier.

Le laboratoire privilégie des approches scientifiques complémentaires qui vont de la biologie moléculaire au comportement, en passant par la biologie cellulaire et la biochimie et utilise différents modèles animaux (drosophile, poisson zèbre, souris et lémuriens). Notre force principale est de rassembler des chercheurs travaillant sur la longévité humaine, la maladie d'Alzheimer, de Parkinson, de Huntington et des maladies à prions.

L'objectif scientifique global de l'unité MMDN est d'améliorer la compréhension des bases moléculaires du vieillissement physiologique, ainsi que des maladies neurodégénératives et de proposer de nouvelles approches pour le diagnostic et le traitement.

L'équipe 2, « Neuroprotection endogène dans les maladies neurodégénératives », s'intéresse aux déficits de communication entre le réticulum endoplasmique (RE) et la mitochondrie dans différentes maladies neurodégénératives, comme la maladie d'Alzheimer ou le syndrome de Wolfram. Cette maladie génétique rare entraîne une atrophie optique, une surdité, un diabète sucré et salé. A ce jour aucun traitement n'est disponible et les patients décèdent vers 35 ans en moyenne. Il y a donc une urgence à identifier un médicament. La protéine responsable est la wolframine, une protéine transmembranaire résidente du réticulum endoplasmique. Or, nous venons de démontrer le rôle majeur de NCS1, une protéine protégée de la dégradation par la wolframine, dans la structuration et la physiologie des points de contact entre le RE et la mitochondrie, les MAM. Afin de mieux comprendre la pathologie,  nous avons généré différents modèles précliniques (souris, poisson-zèbre). Le phénotypage de ceux-ci montre qu'ils reproduisent assez fidèlement les symptômes observés chez l'Homme.

L'équipe recherche un candidat pour un poste d'AI pour une durée de deux ans, débutant le 01 septembre 2022. Le candidat aura pour objectif de gérer deux lignées de souris transgéniques et de réaliser les tests fonctionnels (mémoire, anxiété, vision et audition).

Date de fin de publication :

31/06/2022

Type d'emploi

Ingénieur - Engineer

Type de contrat

CDD

Date limite de candidature

31/06/2022

Date début de fonction

01/09/2022

Information contact

Benjamin Delprat
benjamin.delprat@inserm.fr

 

 

Contact

Benjamin Delprat
benjamin.delprat@inserm.fr

 



Site par ID-Alizés