itneuro
itneuro





DVS BIOMARQUEURS EN NEUROLOGIE ET PSYCHIATRIE


   

DVS Biomarqueurs en Neurologie et Psychiatrie : Valorisation des biomarqueurs 

Le Domaine de Valorisation Stratégique Biomarqueurs en Neurologie et Psychiatrie a pour objectif de favoriser l’identification et l’utilisation de biomarqueurs en réunissant les potentiels d’équipes de recherche, d’équipes cliniques, d’entreprises, et d’investisseurs afin de faire émerger des projets.

Contexte

Malgré les progrès considérables réalisés en termes de compréhension des mécanismes à l’origine des maladies neurologiques et psychiatriques, il n’existe pas actuellement de traitement efficace pour empêcher ces pathologies de se développer, d’évoluer ou d’en amoindrir les symptômes.

La difficulté du développement et du coût de la recherche sur le cerveau ont conduit à un désengagement progressif de l’industrie pharmaceutique et un intérêt décroissant pour les maladies neurologiques. De plus, de nombreux essais cliniques dans ce domaine se sont montrés infructueux. Une partie de ces échecs peut être attribué à l’hétérogénéité des populations de malades inclus dans les essais, qui souffrent de sous type de maladies différents dont le profil d’évolution est lui aussi variable.

Dans ce contexte, disposer de biomarqueurs doit permettre un diagnostic précoce, une stratification cohérente des patients, un monitorage de l’évolution de la maladie, une évaluation du pronostic et de la réponse thérapeutique. Disposer de tels outils est également précieux pour la recherche thérapeutique puisque les traitements actuellement disponibles sont tout à la fois insuffisants en qualité et en nombre.

Enjeux et attentes

En Europe, avec 800 milliards d’¤/an, les maladies du cerveau et du système nerveux représentent le premier poste de dépense de santé toutes pathologies confondues. 1 personne sur 4 sera atteinte d’une maladie du système nerveux au cours de sa vie. Les enjeux médicaux sont immenses et concernent les maladies neurologiques, maladies neurodégénératives, épilepsie, sclérose en plaques, accidents vasculaires cérébraux, tumeurs cérébrales, migraines mais aussi les maladies psychiatriques anxiété, dépression, addiction, schizophrénie, autisme, troubles obsessionnels compulsifs et les déficits des organes des sens, déficiences visuelles ou auditives.  

Notre cerveau est le fruit d’une longue évolution qui a conduit à l’hominisation. Avec plus de 100 milliards de neurones connectés entre eux la recherche en Neurosciences, Sciences Cognitives, Neurologie et Psychiatrie est plus que tout autre domaine des sciences du vivant, confrontée à la question de la complexité.

La compréhension de la logique de l’assemblage hiérarchique des milliers de composants moléculaires, cellulaires et tissulaires du système nerveux, de leur dynamique et de leur plasticité est indispensable pour aborder la complexité des fonctions du système nerveux de l’être humain. D’où la nécessité d’identifier des marqueurs biologiques afin d’en faciliter l’analyse à des moments successifs.  

 

 

INVENTAIRE DES BIOMARQUEURS

 (Merci de participer à l'inventaire en remplissant les formulaires) :

- Définition
- Inventaire
- Questionnaire clinicien

 

 



Site par ID-Alizés