itneuro
itneuro





Offre n°370 : TROP TARD OFFRE DÉJÀ POURVUE - Ingénieur(e) en expérimentation biologique


< Retour à la liste

  • Type d'offre : CDD 12 mois
  • Ville : Paris (France)
  • Statut : Clôturé
Date d'arrivée à l'ITMO : Lundi 19 Aout 2019

Ingénieur(e) en expérimentation biologique

CDD 12 mois à compter de octobre 2019

 

Informations générales

Lieu de travail : Paris

Date de publication : Mardi 13 août 2019

Type de contrat : CDD Ingénieur d’étude

Durée du contrat : 12 mois

Date d'embauche prévue : 1er octobre 2019

Quotité de travail : Temps complet

Rémunération : selon expérience

Niveau d'études souhaité : Bac+5

Expérience souhaitée : 1 à 4 années

 

Missions

Placé(e) sous la responsabilité de Vincent Vialou, Chargé de Recherche INSERM dans l’équipe Neurobiologie des maladies psychiatriques (dirigé par Catalina Betancur), l’Ingénieur(e) d’Etudes réalisera une série d’expérimentations visant à déterminer le rôle de la protéine matricellulaire hevin dans la plasticité structurelle et synaptique requise dans l’addiction aux drogues. Il (elle) étudiera les effets comportementaux, neuroanatomiques et neurochimiques de l’absence de hevin chez les souris knock-out et les souris ayant reçu un ARN interférant contre hevin dans un type cellulaire spécifique donné.

L’Ingénieur(e) d’Etudes validera en premier lieu certaines constructions sur des cultures cellulaires, puis mettra en place des administrations intracérébrales de vecteurs viraux (AAV) exprimant des microARN dirigés contre hevin ainsi que des marqueurs fluorescents permettant la visualisation et l’analyse morphologique des astrocytes chez des souris KO pour hevin. L’ingénieur(e) réalisera des expériences de western blot et d’immunohistochimie avec des marqueurs de plasticité astrocytaire et synaptique. Il (elle) fera l’acquisition des images sur microscope confocal ainsi que l’analyse des données, leur représentation graphique et quantitative.

 

Activités

Valider des constructions virales sur culture cellulaire par immunohistochimie et western blot

Génotyper des lignées de souris

Réaliser des injections stéréotaxiques intracérébrales de vecteurs viraux

Réaliser des études comportementales chez la souris

Réaliser des études immunohistochimiques et morphologiques sur des coupes de cerveau post-mortem

Acquérir des images par microscopie confocale

Analyser les données à l’aide de logiciels ad’hoc

Rédiger des tableaux et graphiques quantitatifs

Réaliser les tests statistiques

 

Compétences requises

Capacités relationnelles: qualité d'écoute et adaptabilité pour interagir avec les membres de l’équipe

Connaissances théoriques et pratiques en biologie

Connaissances théoriques et pratiques en statistiques

Connaissances en exploration du comportement animal sur des modèles de rongeurs

Connaissances théoriques et pratiques solides en chirurgie comportement animal (certificat d’expérimentation animale de niveau 1)

 

Compétences optionnelles

Connaissances théoriques et pratiques d’immunohistochimie et imagerie sur coupes de cerveau post-mortem

Connaissances pratiques des techniques d’acquisition d’images par microscopie confocale

Connaissances pratiques des logiciels dédiés aux domaines d’imagerie (Metamorph, ImageJ FlowJo…)

 

Moyens mis à disposition

Plate-forme d’injection stéréotaxique, Plate-forme de phénotypage comportemental, laboratoire d’immunohistologie, Plate-forme d’imagerie cellulaire : Microscopes confocaux à balayage Laser, Stations de travail (Huygens, Volocity, imageJ), ordinateur et logiciels d’analyses d’images.

 

Contexte de travail

L’équipe de Neurobiologie des maladies psychiatriques du laboratoire Neurosciences Paris Seine est composée de 4 chercheur(e)s, 2 ITA et 2 doctorants. Les champs de compétence au sein de l’équipe couvrent de nombreuses expertises : injections virales stéréotaxiques, comportement anxieux, émotionnels et de réponse aux psychostimulants, études biochimiques et histologiques sur extraits de cerveau post-mortem.

L’ingénieur(e) d’études prendra en charge, sous la responsabilité de Vincent Vialou, chercheur au sein de l’équipe, un ensemble d’expériences chez des modèles murins d’addiction. Dans l’ensemble cette étude permettra de comprendre le rôle d’une protéine encore peu connue, hevin, dans l’adaptation comportementale aux drogues.

 

Dossier de candidature

CV

Lettre de motivation

Une ou deux lettres de recommandation seraient appréciées

 

Contact

Envoyer le dossier de candidature à Vincent Vialou (vincent.vialou@inserm.fr)

 

 

Contact


Site par ID-Alizés