itneuro
itneuro





Hommage à Jacques Glowinski


Hommage à Jacques Glowinski

C’est avec une très vive émotion et une profonde tristesse que nous avons appris le décès de Jacques Glowinski survenu le 4 novembre 2020 à Paris, à l’âge de 84 ans.

 

 

 

 

Le Professeur Jacques Glowinski était un Grand Monsieur, un savant visionnaire, un homme de conviction et d’engagement qui a formé des générations de chercheurs.

Pharmacien, docteur ès-science, directeur de l’Unité114 de l’INSERM (1972-2006), professeur au Collège de France, titulaire de la chaire de Neuropharmacologie (1982-2006), Administrateur du Collège de France (2000-2006), élu à l’Académie des sciences, il fut également président de la société des Neurosciences (1995-1999), membre du collège de direction scientifique de l’Inserm (1982-1991) qui lui a décerné son prix d’honneur en 2005 et co-fondateur et président du conseil scientifique de la Fédération de la Recherche sur le Cerveau (FRC).

A son retour des Etats-Unis où il a passé trois années dans le laboratoire des Sciences cliniques du « National Institute of Mental Health » dirigé par Seymour Kety et aux côtés de Julius Axelrod (prix Nobel de Médecine et de physiologie 1970), Jacques Glowinski rejoint la chaire de Neurophysiologie Générale du Professeur Alfred Fessard au Collège de France et crée un groupe de neuropharmacologie. Très vite, il devient le pionnier de ce domaine en France ; en 1972 l’unité INSERM U114 « Neurobiologie Pharmacologique » est créée et en 1982 Jacques Glowinski est nommé professeur au Collège de France, titulaire de la chaire de Neuropharmacologie. Considérant que la recherche est une entreprise collective où la diversité des compétences et des tempéraments est source de richesse, Jacques Glowinski a fondé une véritable école de neuropharmacologie d’où sont issus de nombreux chercheurs français et étrangers. Pour toutes et tous, Jacques Glowinski est et restera le Maître qui a guidé leurs premiers pas dans la recherche.

Par ses recherches mondialement reconnues, Jacques Glowinski a contribué au développement des connaissances sur le fonctionnement du cerveau. A bien des égards, il a été le fondateur de la neuropharmacologie moderne et avec ses collaborateurs, ils ont permis des avancées clefs sur la neurotransmission monoaminergique (et peptidergique), l’analyse des circuits neuronaux et la neurophysiologie. Son laboratoire du Collège a été aussi pionnier pour l’étude des interactions neurones-astrocytes dans la maturation neuronale et des capacités de dialogue entre le réseau glial et les réseaux neuronaux.

Jacques Glowinski a participé à la structuration de la recherche en Neuroscience dans notre pays et son « Plan National du Cerveau et des Maladies du Système Nerveux » en 2006 posait les bases d’une recherche future et innovante en Neurosciences.

Passionné d’architecture et d’urbanisme, Jacques Glowinski est un bâtisseur qui a participé à de nombreux projets dont la mission « Grand Paris », le plan campus du plateau de Saclay et, bien sûr, il a été le chef d’orchestre des grands travaux  du Collège de France.  

Pour toutes celles et ceux qui ont eu la chance de le connaître, « Glo » restera un humaniste, un homme chaleureux, passionné, optimiste, à l’écoute des autres, un homme rare, doué d’une force de conviction exceptionnelle et pour beaucoup, un ami fidèle.



Site par ID-Alizés